Printemps

ma parole cherche à dire ce qui tarde à naître germe sous la surface des mots et s'annonce timide comme une effluve nouvelle un parfum de terre engrossée par les ans le labeur de saisons à penser ma parole accouche d'une souris grignote l'inconnu à la marge se perd entre les lignes la prose du... Lire la Suite →

Fêlure

Les mots se cherchent un moment où tomber dans nos vies un jour tu la nommeras la fêlure l’enfance sur une rive et toi avec la peur de briser les aurores

Sapiens et la morale (2)

Nous allons poursuivre ici la réflexion amorcée dans le premier article, en examinant les raisons de croire que l'esclavage est véritablement condamnable et que la morale n'est pas affectée totalement pas le relativisme auquel semble souscrire Harari. Les mauvaises raisons d’opter pour l’inégalité Le Code de Hammurabi et la croyance humaniste en l’égalité humaine sont-ils vraiment... Lire la Suite →

Sapiens et la morale (1)

Dans son ouvrage de vulgarisation scientifique, Sapiens, A Brief History of Humankind, l’historien Yuval Noah Harari offre un regard particulier sur la nature de la morale humaine. L’analyse qu’il en fait m’est apparue à bien des égards contestable et il m’a semblé, en la lisant, que Harari aurait gagné à consulter des philosophes, en particulier des... Lire la Suite →

L’absurde sans pathos

J’ai relu récemment la première partie du Mythe de Sisyphe, celle où le jeune Camus cherche à démontrer que le suicide n’est pas la solution à la souffrance que génère le sentiment de l’absurde. Je me suis à nouveau senti proche de Camus, par certains côtés de lui, et pourtant j’ai réalisé qu’une distance s’était creusée... Lire la Suite →

Là où tu m’as touché

Là où tu m’as touché ce pourrait être nous Tes courbes mes longueurs ta parole sur ma peau nos peurs nos nez-à-nez confus ton désir qui chevrote me cherche encore des yeux ton nez qui va mutin timide l'ourlet de ta blessure frissonnant sous mes mains Mes bras qui tout à coup te serrent très fort... Lire la Suite →

L’amour intéressé et l’amour vrai

D’éminents philosophes tendent à confondre deux concepts : celui d’un amour motivé par notre amour de soi et celui d’un amour intéressé, c’est-à-dire factice, c’est-à-dire tourné non pas, en bout de ligne, vers l’objet aimé, mais vers notre bien à nous. C’est l’erreur dans laquelle tombe par exemple Louis-Bertrand Geiger dans sa conférence Albert le Grand... Lire la Suite →

Les ravissements perdus

J'ai publié aux Éditions Liber un livre sur l'amour et le romantisme, intitulé Les ravissements perdus.  Il est paru au Canada en août 2020, il sera disponible en France, en Belgique et en Suisse à partir de février 2021. Vous pouvez visiter le site de  l'éditeur ou encore commander en ligne sur le site Les libraires.... Lire la Suite →

Portrait de la jeune fille en feu

Ce mois-ci, je vous offre simplement une petite recommandation cinématographique, qui vient du coeur. J'ai vu récemment le très beau film de Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu, tout à la fois romantique et féministe. Je ne saurais trop vous le recommander. Campée au XVIIIe siècle, en Bretagne, dans la région du Quiberon,... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑